LES ÂMES CIMENTÉES -

Dimanche 16 décembre, nous avons assisté à une représentation de la dernière pièce d’Abdulrahman Khallouf, au Théâtre en Miettes de Bègles. Il s’agit des ” Âmes cimentées”, une pièce qui fait partie de “La Trilogie du banc public” que nous aurons le plaisir d’éditer cette année.

La pièce traite de la notion de frontières à travers un huis clos entre deux ouvriers, originaires d’un pays du sud de la Méditerranée, vivant et travaillant en France. “Les frontières que je voudrais traiter ne sont pas les frontières dans le sens physique, mais les frontières invisibles et infranchissables entre les Hommes quand il s’agit de la question des valeurs car ce sont les valeurs qui font l’identité. Et la fatalité de cette fragmentation identitaire qui pousse l’individu à ses limites extrêmes.”

Les comédiens : Hugo Schnitzler et Loïc Labaste. Mise en scène : Abdulrahman Khallouf. Spectacle soutenu par l’IDDAC de la Gironde.