IL PLEUT -

Il pleut encore. Il pleut tout le temps. Ça finit par rentrer, partout, ça coule, ça glisse, ça pénètre en force même à pas vouloir. Autant faire avec. Je m’enferme à double tour avec des gouttes d’eau posées sur des fils si fins qu’elles ne peuvent que tomber. Reste à éclairer, choisir un angle, à composer avec de l’eau sur une harpe muette. La partition est belle, les notes me surprennent et semblent jouer entre elles. Les gouttes se transforment en musique pour les yeux. Dehors il pleut encore. Mais maintenant on sait ce qu’est la pluie.